Tribunes

Tribunes de la majorité

Eté 2019

Voilà l’été
L’été arrive et avec lui, l’envie des Segréens de se détendre et de profiter du beau temps pour faire des activités, seul ou en groupe.
La commune de Segré en Anjou Bleu et ses nombreuses associations dynamiques vous proposent tous types d’activités et de lieux de détente : activités culturelles, artistiques, sportives ou de loisirs.
Vous retrouvez, au travers de l’ensemble de ce magazine COM’UNE Nouvelles, toutes les informations qui vont vous permettre de profiter au maximum de ce choix diversifié. Vous pouvez par ailleurs trouver l’ensemble des animations dans la rubrique « Agenda des 15 » du site internet « segreenanjoubleu.fr »
L’amélioration du cadre de vie des habitants est notre préoccupation constante. Que ce soit au travers de dispositifs d’accompagnement ou de travaux réalisés dans les différentes communes déléguées, la volonté de rendre notre commune plus belle et plus attractive reste intacte. Quelques exemples :
• Les travaux du centre-ville de Segré qui s’achèveront bientôt, redonnent déjà un nouveau visage à la Place de la République, laissant une large place à la déambulation et aux piétons.
• Le fleurissement 2019, qui se déploie sur
4 communes déléguées cette année, innove avec des décorations originales et des couleurs harmonisées pour un effet visuel agréable.
• La création d’un city-stade à Montguillon, attendu depuis 2018, va permettre aux jeunes de la commune déléguée de profiter d’un véritable espace de jeux sécurisé et aménagé. A ce jour, il existe 10 city-stades sur notre commune nouvelle.
• Le soutien apporté par la commune aux bénévoles de Châtelais qui se mobilisent pour créer une épicerie associative, suite à la fermeture du commerce l’été dernier.
Nous accompagnons le développement du dispositif « Fête des Voisins » qui a permis l’organisation de plus de 50 manifestations sur 13 communes déléguées en 2018. Vous serez tout aussi nombreux en 2019 pour mettre en place ces animations qui favorisent le lien social et la convivialité.
Nous souhaitons également mettre l’accent sur l’opération Argent de Poche, déployée sur la commune nouvelle depuis 2017. Elle permet aux jeunes de 16 à 18 ans, moyennant un travail au sein de la collectivité, de bénéficier d’argent sur la base de 5 € de l’heure. Cet été, 65 jeunes seront présents une ou deux semaines au sein des services de la commune, encadrés par des agents techniques ou administratifs. Un succès, pour ce dispositif qui se déploie cette année sur 7 communes déléguées.
Nous vous souhaitons un bel été et ne pouvons que vous encourager à soutenir les initiatives et à fréquenter toutes les animations qui se déroulent sur notre territoire ; elles contribuent à le rendre dynamique et accueillant pour le bien de tous !

Printemps 2019

Comment se prépare le budget ?
Nous venons de clore le budget 2018. Les échanges dans les Commissions d’élus permettent un arbitrage pour accomplir des choix en fonction des nécessités et de nos possibilités.
L’équilibre n’est pas facile à trouver.
La réponse aux besoins des habitants de Segré-en-Anjou-Bleu est notre principal objectif.
Nous devons veiller à ce que les services municipaux fonctionnent et que la sécurité des usagers et du personnel soit assurée.
On se doit de préparer l’avenir tout en maintenant une stabilité de nos moyens financiers.
Durant l’année 2018, bon nombre d’investissements ont été réalisés : bâtiments, voirie, équipements sportifs comme l’église de Sainte Gemmes d’Andigné, l’aménagement de la place de La République à Segré, les vestiaires du complexe sportif à Saint Martin du Bois ainsi que les nombreux enfouissements de réseaux.
Chacun peut observer les réalisations.
Il y a aussi de nombreux travaux non visibles mais nécessaires pour la mise en conformité et en sécurité.
Généralement, ces opérations ont pu être anticipées et budgétisées en début de mandat ou lors du vote du budget de l’année.
Parfois, ce sont des dépenses obligatoires d’urgence. En décembre 2017, un fort coup de vent a dégradé quelques ouvrages. En juin 2018, lors des inondations, à Saint Sauveur de Flée, un pont menace de s’effondrer. Ces dernières semaines, l’état de l’ex hôtel de la gare de Segré nécessite des mesures de sûreté.
Ce sont près de 9 millions d’euros d’investissements qui ont été répartis sur environ 350 opérations.
Pouvons-nous faire plus ?
La prudence nous invite à être vigilants pour ne pas mettre à mal l’avenir budgétaire de notre collectivité et ne pas dépasser les capacités de nos services et de nos agents pour étudier, chiffrer, programmer et suivre techniquement tous ces travaux.
Tout en veillant à l’équilibre des besoins sur l’ensemble des quinze communes déléguées que compte notre commune nouvelle, il nous faut hiérarchiser et prioriser nos décisions. Nous devons également nous projeter dans le futur en identifiant les besoins des 10 à
20 prochaines années.
Les études faites et celles en cours de réalisation permettent de faire déjà un diagnostic sur l’état de notre patrimoine : églises, salles communales. Nombreuses sont celles en mauvais état structurel. Des décisions devront être prises.
Même logique et mêmes objectifs pour le budget 2019 : services, sécurité, modernité et embellissement des bâtiments et espaces publics.

Hiver 2019

Pour un climat serein au conseil municipal
Depuis la création de la commune nouvelle en 2017, le conseil municipal composé de l’ensemble des conseillers municipaux élus en 2014, soit environ 200 personnes, se réunit régulièrement au parc des expositions.
Ces réunions donnent l’occasion aux conseillers de questionner et de débattre autour de nombreux sujets relevant de la compétence de notre commune. Comme ce fut le cas notamment pour les rythmes scolaires, les points de vue de chacun peuvent et doivent être entendus par l’ensemble du conseil. Cela se fait dans le respect des personnes et des institutions. C’est notre conception de la vie politique locale et les règles sont acceptées par tous. Tous sauf… l’ancien chef de file de la minorité du conseil communal de Segré.
Cette personne cherche par tous les moyens à détériorer le climat serein qui règne au sein de notre collectivité. De propos injurieux en insinuations calomnieuses, il n’hésite pas à s’en prendre aux personnes, avec des attaques personnelles infondées et dégradantes.
Il aime à saisir Monsieur le Préfet au travers de demandes écrites qu’il relaye ensuite sur les réseaux sociaux ou par communiqués dans la presse locale.
En revanche, il ne publie pas les réponses qui lui sont faites et qui le désavouent clairement… preuve qu’il préfère nettement l’insinuation et la suspicion à la vérité !
Si ces agissements sont connus des conseillers de la commune déléguée de Segré depuis 2014, l’ensemble des conseillers municipaux les découvrent avec agacement depuis 2017.
Le bureau municipal tient à affirmer ici que nous souhaitons continuer à travailler sereinement au sein de notre assemblée. Loin des préoccupations partisanes, notre seul but est de gérer du mieux possible les intérêts collectifs de nos habitants et de notre commune nouvelle. Si chacun peut faire valoir son avis personnel dans tous débats, cela doit se faire dans le respect de l’autre. Les polémiques stériles n’ont pas leur place au conseil municipal.
Cette mise au point étant faite, tournons-nous vers l’avenir en ce début d’année 2019. Nous souhaitons qu’elle apporte santé, bonheur et prospérité à vous et à vos proches.

Automne 2018

Des animations et des souvenirs en mémoire
L’été s’achève, laissant place à la reprise de toutes les activités. Nous avons encore plein de bons moments en mémoire. Notre territoire n’a pas dérogé à la règle et de belles animations nous ont été offertes.
En effet, tout au long de l’été, nous avons pu :
• nous détendre en musique lors du Saveurs Jazz Festival, en vélo sur la voie verte, en canoë sur l’Oudon entre Segré et Nyoiseau, à pieds avec la Déglinguette,
• participer à des vide-greniers à Noyant la Gravoyère, la Chapelle sur Oudon ou Segré,
• voir des feux d’artifice pour la fête nationale à Nyoiseau et Segré, ou au 15 août à Noyant la Gravoyère,
• découvrir notre patrimoine lors de visites guidées organisées par l’Office de Tourisme de l’Anjou Bleu, à l’occasion de l’ouverture du château de Falloux au Bourg d’Iré, d’une visite à la Mine Bleue ou à la Petite Couère, ainsi que lors de la Randonnée Entre Pierres et Pommes sur les communes de Montguillon et Saint Sauveur de Flée ou des Journées du Patrimoine.
Il faut remercier tous les particuliers, les bénévoles, ainsi que les services municipaux qui ont su se mobiliser pour nous offrir ces bons moments.
Le patrimoine sera également à l’honneur en cette rentrée avec l’ouverture d’une exposition sur le Carreau du Bois 2, organisée par l’association Avenir des Mines de Fer Segré Nyoiseau. L’occasion de découvrir ou redécouvrir le riche passé minier de la commune.
De même, à l’occasion du Centenaire de la fin de la Grande Guerre le 11 novembre prochain, la commune se mobilise pour rendre hommage aux quelque 500 hommes qui ont péri au champ d’honneur : cérémonie avec les écoles au monument aux morts de Segré, exposition itinérante, expositions organisées sur certaines communes déléguées.
La commune, à travers l’ensemble de ses actions, participe activement à la sauvegarde du patrimoine de son territoire, qu’il soit bâti, industriel ou vivant. Pour cela, elle adhère à la Fondation du Patrimoine qui l’accompagne sur certains projets, notamment à Nyoiseau et Sainte Gemmes d’Andigné.
Elle soutient également l’ensemble des initiatives privées ou associatives qui ont pour but de mettre en valeur ces pans de son histoire, indispensables à la construction d’un futur partagé.

Été 2018

Garder le cap de nos ambitions
Notre nouvelle commune garde le cap sur ses ambitions. Mieux… Elle s’en donne les moyens !
2017, l’An 1 de Segré-en-Anjou-Bleu, aura tenu ses promesses. Le regroupement des budgets et des moyens de nos
15 communes déléguées constituait un réel défi. Au moment de solder les comptes, nous constatons que le sérieux de notre gestion, les débuts d’une nouvelle organisation des ressources humaines, la mutualisation des commandes… auront, chacun conjugués, porté leurs fruits. Notre compte administratif dégage une marge positive de près de 5 millions d’euros. Un résultat encourageant qui nous permet d’envisager l’avenir, celui de notre territoire et de nos habitants, dans la sérénité.
Les contours flous d’une réforme prochaine de la taxe d’habitation, une recette importante pour les collectivités, et de ses hypothétiques mécanismes de compensation, nous amènent cependant à la prudence. Tout en continuant à maîtriser, au jour le jour, nos dépenses courantes, nous avons voté un budget ambitieux pour 2018.
Avec plus de 7 millions et demi de nouveaux crédits d’investissements, Segré-en-Anjou-Bleu, autant sur les espaces publics, la voirie, que sur les bâtiments, concrétisera des projets conséquents de travaux sur l’ensemble des communes déléguées. En favorisant l’autofinancement pour près de la moitié, et en gardant l’annuité d’emprunt au même niveau raisonnable que l’an passé, elle investit ainsi pour l’avenir tout en consolidant notre patrimoine communal et en rendant notre commune, encore plus attractive.
Avec près de 800 000 euros de subventions à nos associations, en direction du sport, de la culture, de la jeunesse, et près de
126 000 euros au centre communal d’action sociale, nous réalisons un autre objectif de taille. Celui de préserver notre vitalité locale, d’agir auprès des habitants, dans la proximité, de favoriser la solidarité et le lien social, de faire de l’animation de notre territoire, une force…
Les services (piscine, cinéma, petite-enfance, jeunesse… ), développés à l’époque par la 3CS, ancienne intercommunalité, au bénéfice de tous, sont consolidés. Les budgets des écoles, préservés. L’harmonisation des pratiques entre communes déléguées, en incluant notamment la prise en compte du quotient familial, amène le plus souvent des améliorations répondant aux besoins des familles.
Le travail est bien engagé… Nos réflexions, même si elles ne sont pas toutes abouties, suivent toutes le même enjeu. Celui de construire avec vous et pour vous, pour encore plus de qualité de vie, l’avenir prometteur de notre nouvelle commune.

Printemps 2018

Ensemble pour aller plus loin
En France, 526 communes nouvelles ont vu le jour en regroupant 1811 communes déléguées. Dans le Maine et Loire, 36 communes nouvelles fonctionnent avec 212 communes regroupées.
Voilà plus d’un an maintenant que la Commune Nouvelle de Segré en Anjou Bleu est une réalité.
Les élus se sont engagés volontairement sur le chemin de l’avenir avec la conviction que, si seul, on peut aller plus vite, ensemble, on va plus loin.
Un bon nombre d’élus des quinze communes déléguées se sont mobilisés dans différentes commissions de travail. Leur assiduité est un véritable atout pour porter collectivement les projets et aboutir à des prises de décisions au service de tous.
Les agents administratifs et les agents des services techniques ont vu une profonde réorganisation de leur travail. Ils se sont adaptés à des changements importants. L’écoute et la collaboration entre nous tous entraînera, de nouveau, des avancements perfectibles.
Les travaux engagés avant la création de la Commune Nouvelle ont été réalisés ou sont en fin de réalisation. Par exemple, des aménagements sécuritaires et réglementaires d’accessibilité ont été effectués dans l’ensemble des communes déléguées.

Au-delà de ces premières actions, des interventions sur d’autres ouvrages vont être étudiées.
Les concertations se poursuivent…
En 2017, la rigueur de chacun des élus et du personnel a permis de maîtriser les dépenses. Ce constat nous offre aujourd’hui la possibilité d’investir et de développer de nouveaux services.
En appliquant une politique tarifaire pour les familles qui fréquentent les restaurants scolaires, les accueils de loisirs et périscolaires, Segré en Anjou Bleu a affirmé une volonté politique forte en direction des familles.
Notre détermination est de maîtriser notre développement et de préserver une qualité de vie pour chacun d’entre nous sur tout le territoire. A fortiori, la Commune Nouvelle, c’est d’abord notre lieu de vie, générateur de solidarité.
Il est important de saluer l’engagement de nombreux bénévoles qui animent le territoire dans les associations sportives, culturelles, sociales, scolaires, solidaires…leur générosité est une richesse humaine précieuse et il nous appartient de construire avec eux notre communauté.
Dorénavant, au rythme des saisons, vous êtes invités à découvrir ce nouveau magazine où rétrospectives et projets de Segré en Anjou Bleu vous sont présentés.

Hiver 2017

Segré-en-Anjou-Bleu, une collectivité précurseur
En novembre dernier, une délégation d’une douzaine d’élus, issus du bureau municipal de la commune nouvelle, s’est rendue au Congrès de Maires qui a lieu chaque année à Paris. Lors de ce rendez-vous important pour les élus, la vie et surtout l’avenir des collectivités étaient au centre des débats.
En effet, les décisions des différents gouvernements qui se sont succédés durant la dernière décennie ont eu des répercussions importantes sur les finances et l’organisation des collectivités.
En assistant aux divers ateliers et conférences lors de ce congrès, nous avons été confortés dans notre choix de nous unir en une commune nouvelle importante, en lieu et place de l’ancienne Communauté de Communes du Canton de Segré.
Nous avons pu échanger avec d’autres maires de villes ou villages, plus ou moins importants, qui se sentent aujourd’hui bien seuls face à certaines collectivités, dont les grosses agglomérations, qui ont tendance à « vampiriser » le reste des territoires qui les avoisinent.
Face à cela, au niveau régional, notre commune nouvelle de Segré en Anjou Bleu, avec ses 18 500 habitants et ses 241 km2, affiche ses ambitions et affirme sa volonté d’exister et de peser sur le territoire.
Nous avons pu le mesurer, cela n’aurait pas été le cas si nous étions restés seuls, chacun dans nos communes, devenues aujourd’hui communes déléguées de Segré en Anjou Bleu.
Voici donc maintenant une année que notre commune nouvelle est sur les rails et force est de constater que cela fonctionne bien. Les craintes légitimes que chacun pouvait avoir lors de sa création s’estompent peu à peu.
Les services de proximité que nous devons aux habitants sont maintenus dans chaque commune déléguée. L’organisation des services municipaux se met en place et les nouveaux fonctionnements qui en découlent nous font prendre de l’avance sur d’autres territoires.
« Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin… ». Voici un slogan qui colle bien à notre commune nouvelle qui a soufflé sa première bougie et que nous souhaitons continuer à développer, dans l’intérêt de tous !

Automne 2017

L’heure de la rentrée

L’été s’achève, moment privilégié pour se ressourcer en famille entre amis et partir vers d’autres horizons. Pour ceux qui sont restés sur le territoire de notre commune nouvelle, de nombreuses manifestations ont été proposées.
Merci aux comités des fêtes, associations et bénévoles qui se sont investis sans compter pour nous offrir ces jolis moments festifs. Ces manifestations ont permis d’accueillir des personnes venues de villes et départements voisins, participant à notre souhait de se faire connaître bien au-delà de notre commune.
Pour les plus jeunes, ils ont pu rejoindre nos trois sites d’accueil de loisirs : Noyant la Gravoyère, Saint Martin du Bois et Segré, ce dernier a été partagé pendant quelques jours avec le Saveurs Jazz Festival.
Suite aux préconisations gouvernementales sur les rythmes scolaires, les élus chargés des affaires scolaires ont longuement discuté et travaillé le sujet.
Le choix retenu est de conserver, pour cette année encore, la semaine de quatre jours et demi.

Les raisons sont multiples, nous étions contraints par le temps mais surtout cela entraînait de nombreuses modifications sur le temps de travail des agents municipaux et des animateurs recrutés pour les TAP (temps d’activités péri-éducatifs).
Un tel changement de rythme impliquait une nouvelle organisation pour l’école de sport et l’accueil de loisirs.
Depuis huit mois, nous sommes conscients des changements occasionnés par l’harmonisation de nos politiques menées, la fiscalité, le scolaire….Certains dossiers ont été reportés à 2018, il est nécessaire de connaître toutes les conséquences pour notre comm’une et pour les habitants.
Nous essayons dans la mesure du possible de ne pas travailler dans la précipitation.
Notre environnement change constamment (lois, textes, réglementations…), il est prudent de prendre du recul et de répondre aux attentes des habitants en tenant compte de nos capacités à les réaliser et les financer.

Eté 2017

Unis pour un budget maîtrisé et respectueux

Le 6 avril dernier, le Conseil municipal de Segré-en-Anjou-Bleu votait son premier budget. Document technique, il n’en représente pas moins un acte politique fort. À travers nos arbitrages, nous démontrons concrètement notre volonté de travailler ensemble, sans oublier personne, pour l’intérêt de tous les habitants et l’aménagement équilibré de tout notre territoire.
La preuve. Avec un montant de travaux de plus de 7 millions d’euros cette année, chaque commune déléguée conservera sa pleine capacité à investir. Nous financerons donc les équipements sur lesquels les équipes municipales d’alors s’étaient engagées jusqu’en 2020, fin du mandat actuel.
Les communes déléguées disposent également chacune des moyens de fonctionner afin d’assurer les meilleurs services de proximité. Calculées sur la base de la moyenne des dépenses des trois dernières années, que cela soit sur l’entretien de la voirie, ou la mise en œuvre d’animations, elles conservent au minimum les mêmes ressources qu’auparavant.
Tout ceci est gage d’une relation de confiance entre élus.
Un esprit d’équipe qui s’exprime également dans notre volonté de continuer à soutenir nos associations, garantes de la vitalité locale.
La majorité des 760 000 euros de subventions, votées pour nos différents clubs et comités, l’a été, après l’avis respecté, des différents conseils communaux.
Pour autant, notre premier budget traduit une ambition collective et partagée. Celle d’abord de préserver l’avenir. Avec l’objectif de maintenir constant un niveau d’endettement à la fois raisonnable et nécessaire pour investir. Celle de faire des économies d’échelle en pratiquant une mutualisation progressive des moyens ou en organisant des commandes publiques pour optimiser les achats.
Enfin celle qui vise à harmoniser nos pratiques au bénéfice de tous les habitants. Pour éviter les variations trop brusques, nous avons ainsi décider de lisser nos taux d’imposition sur une période de 9 ans. Autre exemple. Nous travaillons aujourd’hui à la mise en œuvre d’une démarche tarifaire unique en fonction du quotient familial des familles, pour tous les restaurants scolaires et services enfance-jeunesse de Segré-en-Anjou-Bleu…
Beaucoup de travail reste à faire…Mais soyez sûrs que nos décisions seront toujours guidées par les principes de proximité, de justice et de responsabilité… dans l’intérêt de tous les habitants de Segré-en-Anjou-Bleu.
Ce premier budget en est la démonstration.

Printemps 2017

Une équipe au travail

Un trimestre vient de s’écouler durant lequel élus et agents ont travaillé à la mise en place de notre commune nouvelle.
Les changements sont à ce jour peu perceptibles pour les habitants. La volonté des fondateurs de cette nouvelle entité est de conserver au maximum les services proposés à nos concitoyens.
La création de Segré en Anjou Bleu nécessite une réorganisation complète de la façon dont nous, élus, devons travailler au quotidien. De nouvelles commissions composées de conseillers municipaux de chaque commune déléguée sont en place. Elles remplacent parfois celles qui existaient ou viennent compléter ces dernières.
L’objectif est d’harmoniser nos pratiques et prendre des décisions cohérentes sur notre nouveau territoire. Un des enjeux majeurs de ce passage en Commune Nouvelle est de trouver une équité entre tous les habitants.
Les qualités d’adaptation de l’ensemble de nos agents sont énormément sollicitées. Ils ont à effectuer leur travail d’une manière différente et à être en relation avec de nouvelles personnes. Toutes ces innovations ne peuvent se réaliser d’un coup de baguette magique. Il faudra du temps et de l’écoute pour y parvenir. Notre but est de parfaire notre fonctionnement pour l’année 2020, date des futures élections municipales à partir desquelles les élus seront moins nombreux sur le territoire. Élus et agents se retrouvent donc actuellement face à un double défi  : continuer à faire fonctionner au quotidien notre collectivité tout en bâtissant notre organisation future…
Cet exercice même s’il est parfois compliqué, est néanmoins exaltant. Il permet à chacun d’apporter sa pierre à ce nouvel édifice que nous avons décidé de construire ensemble.
Certaines décisions sont déjà prises et montrent la voie de ce qui peut être harmonisé sur nos communes déléguées. Par exemple, nous avons choisi que les TAP (Temps d’Activité Péri-éducatifs découlant de la réforme des rythmes scolaires de 2014) seraient non payants à la rentrée 2017 pour toutes les familles de la Commune Nouvelle tant que l’État maintiendrait ses aides financières. Ce n’est pas le cas à ce jour, certaines communes ayant fait le choix de demander une contribution aux parents pour le financement de ce service et d’autres pas.
C’est ce type de décisions que nous serons amenés à prendre tout en veillant à trouver l’équilibre entre l’intérêt général et l’équilibre de nos moyens financiers.
Nous vous rendrons compte de l’avancement de notre organisation dans cette tribune et vous pourrez apprécier, nous l’espérons, le dynamisme qui en découle en feuilletant ce magazine !

Hiver 2017

Une commune nouvelle pour écrire l’avenir !

En 1993 naissait la Communauté de Communes du Canton de Segré, succédant au SIVM (…). Au cours des dernières décennies, les élus des 15 communes historiques ont appris à travailler ensemble, au-delà de toutes postures partisanes, dans le sens de l’intérêt commun des habitants. Les effets plus que bénéfiques de ce travail sont aujourd’hui bien visibles.Il serait long de les lister tous mais en voici quelques-uns  :
Le développement économique avec des zones industrielles et artisanales bien remplies.
La création d’équipements structurants  : le Parc des expositions, le cinéma Le Maingué, la piscine Les Nautiles, le centre multi-accueil «  Récré à lune  »… La création ou le développement d’un service périscolaire là où c’était nécessaire, permettant notamment la pérennité des écoles rurales… l’école étant bien souvent le poumon d’un village…
Aujourd’hui, les élus des 15 communes ont décidé, dans leur grande majorité, de continuer à unir leur destin dans une commune nouvelle, Segré-en-Anjou-Bleu.

La communauté de communes de Segré a rejoint celles de Candé et de Pouancé pour former Anjou Bleu Communauté. Ces deux nouvelles entités, s’inscrivant dans la réforme voulue par l’État, doivent permettre à notre territoire de poursuivre son développement.
Nous tenons à affirmer ici que l’ensemble des services aux habitants dans chacune des 15 communes déléguées sera maintenu, voire conforté, grâce à la création de cette commune nouvelle. C’est le sens de ce travail en commun commencé il y a longtemps et que nous souhaitons poursuivre. Grâce à cela, nous pouvons espérer accueillir de nouvelles populations dans chacune des communes déléguées, et renforcer ainsi leur vitalité.
Cette tribune est la voix des élus qui ont choisi ce changement, accordant leur confiance à Gilles Grimaud, premier Maire de Segré-en-Anjou-Bleu, aux 15 maires délégués et aux adjoints qui composent le bureau municipal. Nous nous engageons, dans cet espace d’expression libre, à rendre compte aussi souvent que nécessaire, des actions et décisions que nous prendrons à votre service !

Tribunes de la minorité

Eté 2019

Véritable gâchis d’énergie & d’argent, le cheminement vers le viaduc de la voie verte sera éclairé par 11 candélabres réglés sur l’éclairage de la ville. Si c’est pratique pour les déplacements nocturnes, en l’absence de détecteur de présence ce n’est ni écologique, ni économique.
Stéphanie BIOTEAU ; Maxence BIZOT ; Françoise DENIS-POIZOT ; Géraldine STÉPHANE

Actes antisémites et homophobes à Segré : M. Grimaud se trompe lourdement
+ d’infos sur www.emmanuel-drouin.fr et 06 86 94 66 62. Emmanuel Drouin

Printemps 2019

Le synthétique ça pique !
800 000 € c’est le coût approximatif du projet de terrain de football synthétique. Composition : 50% de matière plastique neuve, 50% de pneus recyclés. Alors que le réchauffement climatique est au cœur des préoccupations de nos concitoyens, une telle décision nous consterne.
Stéphanie BIOTEAU ; Maxence BIZOT ; Françoise DENIS-POIZOT ; Géraldine STÉPHANE

Amende remboursée à M. Grimaud : le vote de la honte
Retrouvez sur www.emmanuel-drouin.fr le vote des conseillers municipaux de votre commune.
Emmanuel Drouin. Tél. : 06 86 94 66 62

Hiver 2019
Urgence écologique
Notre commune nouvelle a les moyens d’agir rapidement en mettant en place des actions concrètes pour réduire notre empreinte écologique. Réduisons ensemble nos déchets, accélérons le développement de la mobilité douce, limitons les déperditions thermiques de nos logements…
Stéphanie BIOTEAU ; Maxence BIZOT ; Françoise DENIS-POIZOT ; Géraldine STÉPHANE

Matraquage fiscal à Segré : retrouvez sur www.emmanuel-drouin.fr les infos sur vos impôts locaux (taxe foncière, d’aménagement, CFE…) Emmanuel Drouin. Tél. : 06 86 94 66 62

Automne 2018
Groupes minoritaires au conseil municipal
Présents, constructifs à l’écoute
Nous entamons cette rentrée avec toujours les mêmes objectifs : être présents, constructifs et à l’écoute des Segréens. A quatre élus depuis février 2018, nous restons fidèles à celles et ceux qui nous soutiennent et nous sommes ouverts à la discussion avec l’ensemble des élus du Conseil.
Stéphanie BIOTEAU ; Maxence BIZOT ; Françoise DENIS-POIZOT ; Géraldine STÉPHANE

L’amende de 675€. Plus d’infos sur www.emmanuel-drouin.fr sur l’amende de 675€ que
Gilles Grimaud veut se faire rembourser par la mairie… Emmanuel DROUIN

Été 2018
Groupes minoritaires au conseil municipal

Soutenons nos paysans et agriculteurs !
Nous encourageons la municipalité à créer un groupe de travail pour que des actions locales soient mises en place (exemple : bio dans les cantines). Segré-en-Anjou-Bleu peut soutenir le milieu agricole local !
Stéphanie BIOTEAU ; Maxence BIZOT ; Françoise DENIS-POIZOT ; Géraldine STÉPHANE

Taxe foncière : Anjou Bleu Communauté envisage d’augmenter votre taxe foncière en 2020.
Qu’en pensez-vous ?
Emmanuel DROUIN

Printemps 2018
Groupes minoritaires au conseil municipal

La minorité « trinque » à nouveau
Le ministère de l’Intérieur nous informe qu’il est illégal de remplacer un élu démissionnaire en commune nouvelle, la majorité segréenne s’autorise à le faire.
Nous sommes désormais quatre élus qui œuvrent pour les citoyens.
Stéphanie BIOTEAU ; Maxence BIZOT ; Françoise DENIS-POIZOT ; Géraldine STÉPHANE

Conflits d’intérêts. Retrouvez sur www.emmanuel-drouin.fr et au 06 86 94 66 62 les informations sur les conflits d’intérêts à Segré en Anjou bleu.
Emmanuel DROUIN

Hiver 2017

Groupes minoritaires au conseil municipal

Compte tenu du contexte actuel, nous tenons à rassurer la population de notre bienveillance et de notre volonté intacte de suivre les dossiers. En ce début d’année, nous vous souhaitons nos meilleurs vœux.
Nous vous remercions de votre compréhension.
Arnaud AVERTY, Stéphanie BIOTEAU, Maxence BIZOT, Géraldine STÉPHANE

Suppression d’une exonération de 10 %. Vous l’aurez constaté, votre taxe d’habitation a subi une hausse. Merci qui ?
Emmanuel DROUIN

Automne 2017

Voix verte = ville verte ?

Tant attendue, la voie verte a été inaugurée fin septembre.
Elle complète ainsi les sentiers que les habitants peuvent emprunter sans respirer les pots d’échappement et…sans croiser un sac poubelle…
Si nous nous enthousiasmons de cette avancée, en revanche nous nous interrogeons sur l’image que nous renvoient fréquemment les terrains où se situent les conteneurs du Sisto avec leurs sacs poubelle déchirés et détritus… Cette situation invite à repenser la gestion des déchets.
Nous souhaitons qu’une nouvelle réflexion soit engagée, incluant, la possibilité d’une régie municipale.

Emmanuel Drouin, Françoise Denis-Poizot, Maxence Bizot, Stéphanie Bioteau, Arnaud Averty, Géraldine Stéphane.
Contact : 06 86 94 66 62

Eté 2017

Agir pour vous !
Si les élus minoritaires ne décident pas, ils peuvent quand même provoquer le débat pour défendre l’intérêt général.
• Suite aux sollicitations du collectif d’habitants sur les dégagements d’odeurs dus à l’épandage de digestat liquide non transformable par compostage par Métabio, nous avons interrogé le maire sur le non-respect des normes NFU.
• Concernant le quartier fantôme de l’Aubertière, le coût du rachat est passé de 747 000 à 652 000€ entre février et mars. C’est toujours trop, mais c’est 100 000 de gagné.
Emmanuel Drouin, Françoise Denis-Poizot, Maxence Bizot, Stéphanie Bioteau, Arnaud Averty, Géraldine Stéphane
Contact : 06 86 94 66 62

Printemps 2017

Défendre l’intérêt général

Si les élus minoritaires ne décident pas, ils peuvent quand même provoquer le débat pour défendre l’intérêt général :
• en Conseil municipal de Segré-en-Anjou-Bleu, nous nous sommes opposés fermement à l’extension d’un élevage industriel de volailles à Louvaines.
• en Conseil communal de Segré, nous avons pointé le manque de sérieux du maire qui voulait construire un lotissement…sous une ligne haute tension. Le quartier fantôme de l’Aubertière coûtera au contribuable 747 000 E ! Nous continuerons à nous battre pour l’intérêt général, pour un environnement préservé, une agriculture respectueuse de l’environnement et des hommes, et une meilleure gestion de l’argent du contribuable.

Emmanuel Drouin, Françoise Denis-Poizot, Maxence Bizot, Stéphanie Bioteau, Arnaud Averty, Géraldine Stéphane
Contact  : 06 86 94 66 62

Hiver 2017

Agir ensemble pour Segré-en-Anjou-Bleu

Constitué d’élus investis dans la vie locale, notre groupe poursuivra le travail engagé de façon constructive et responsable depuis 2014 :
• en étant à l’écoute de tous les habitants et en soutenant une véritable concertation avec les habitants dans la mise en place des projets ;
• en les représentant au conseil municipal et dans la nouvelle communauté de communes ;
• en les informant sur les dossiers qui les préoccupent tels que la préservation des écoles dans les petites communes, la CFE, ou l’aménagement du centre-ville de Segré…
Vous pouvez compter sur nous ! Que cette nouvelle année vous apporte joie et bonheur et satisfaction…
Emmanuel Drouin, Françoise Denis-Poizot, Arnaud Averty, Stéphanie Bioteau, Maxence Bizot, Géraldine Stéphane
Contact : 06 86 94 66 62