Louvaines

Mairie déléguée de Louvaines

Louvaines

8 rue du lavoir
Louvaines
49500 Segré-en-Anjou-Bleu
Téléphone : 02 41 61 30 83
Courriel : louvaines@segreenanjoubleu.fr
Maire délégué : Dominique Pelluau

Horaires d’ouverture :
Mardi : 8h – 12h30 et de 13h30 – 17h30
Jeudi : 13h30 – 17h30
Vendredi : 13h30 – 17h
1er samedi de chaque mois : 8h – 12h30

Superficie : 15,07 km²
Population totale : 519 habitants

Supplément communal de Louvaines – Hiver 2019

Ecoles du pôle Est


Patrimoine

La chapelle de la Jaillette

La chapelle de la Jaillette et le cloître

Elle a été fondée en 1194 par Geofroy LOSTOIR, un chevalier revenant de la 3ème croisade puis donnée par celui-ci à l’abbaye du Melinais (Sarthe) qui y installe 6 moines. Le prieuré sera confié au collège de Jésuites de la Flèche par Henri IV puis vendu comme bien national à la Révolution (1791).
L’église est composée d’une partie romane coiffée d’une charpente du XVème siècle et présentant des peintures murales anciennes ainsi que d’un choeur du XIIIème siècle dont la voûte gothique dite «angevine» ou Plantagenêt est remarquable avec ses clefs polychromes représentant la vierge et l’enfant et l’ange de l’annonciation. Les vitraux sont de style «néogothique» (XIXème).
Le bâtiment est entretenu depuis 1999 par l’association de sauvegarde de la Jaillette.

Le Prieuré de la Jaillette

Le prieuré (privé) va fêter ses 825 ans en 2019. Le propriétaire a reconstitué l’histoire de l’édifice prieuredelajaillette.com

Le Presbytère

Le presbytère

Le presbytère est un ancien fief. Une haute façade nue est flanquée de contreforts sur la vallée. L’autre façade sur la rue montre une tourelle à pans en poivrière avec des petites fenêtres en accolade. Elle contient l’escalier qui mène aux étages.

 

Le Lavoir

Le lavoir

La construction en pierre est surmontée d’une charpente en bois couverte en ardoise. A l’entrée est aménagée une petite salle avec une cheminée probablement pour chauffer l’eau, puis trois marches en grosses pierres irrégulières mènent à la rivière. Cinq tables de lavage en gradin conduisent au niveau de l’eau.

Le Château du Hardas

Le château du Hardas

Ancien château fort détruit partiellement pendant la guerre de 100 ans. Après sa reconstruction au 15e et 16e siècle, ce château fut transformé en exploitation agricole au début du XIXe siècle et jusqu’en 1990. Depuis cette date, la restauration du logis s’est accompagnée de la création de parterres et d’un parc à la française.
Visite du 26 juin au 6 août – extérieurs et ballade dans le parc

La Briqueterie

Origine : première moitié du 19ème siècle. Ce bâtiment servait à fabriquer des briques, tuiles… En pleine activité ce site employait 50 personnes. L’argile nécessaire était extraite à 200 mètres d’ici au bord de la rivière. La briqueterie a cessé son activité pendant la seconde guerre mondiale.

La Bodardière

Bon point de vue sur la rivière.

La Chapelle des Alleux

Le nom de cette chapelle est lié au terme «ALLEU» qui au Moyen Âge désigne une terre de pleine propriété, affranchie de toute redevance et ne relevant d’aucune seigneurerie. Elle a été bénite le 7 août 1794 par Etienne SEGAUD.

Egalement, venez découvrir les belles demeures dans le bourg de Louvaines.