Le paradoxe de Georges – Cie l’absente

Vendredi 20 mars à 20h30, samedi 21 mars à 15h et 20h30 et dimanche 22 mars à 14h et 18h au Château de Falloux, Le Bourg d’Iré
Durée : 1 heure
Discipline : magie dans un camion-théâtre
Tarif plein : 17 €
Tarif réduit : 12 €
Tarif enfant (- 12 ans) : 5 €
billetterie en ligne Attention, toutes les places ne sont pas en vente sur internet ! Si ce spectacle indique « complet » n’hésitez pas à contacter le service culturel (02 41 92 31 89) !
Le tarif réduit est accordé, sur présentation d’un justificatif, aux abonnés du Cargo, moins de 25 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de la carte Cézam, bénéficiaires de la carte Ancav-TT, groupes à partir de 10 personnes, intermittents du spectacle, bénéficiaires du RSA, abonnés au Quai (Angers), au Carré (Château-Gontier) et au THV (St Barthélémy d’Anjou).
** Le tarif enfant est accordé aux enfants jusqu’à 12 ans.


A partir de 12 ans
Partenaire :  VOISINAGES

Yann Frisch, aux commandes de son camion-théâtre, a inventé un spectacle vertigineux, où l’illusion est reine… mais pas seulement. En effet, si ce champion du monde est effectivement un virtuose, un hallucinant manipulateur de cartes à jouer (et de consciences), l’artiste est avant tout un poète. Un philosophe. Un chercheur, aussi.

Avec son camion-théâtre, le fer de lance de la « magie nouvelle » et génie de la cartomagie a construit un écrin à sa (dé)mesure. Un gradin de quatre-vingt-dix places y fait face à une petite scène habitée d’un gramophone, d’une bibliothèque, d’une table et d’un fauteuil. Yann Frisch nous y reçoit confortablement chez lui. Là, devant nos yeux écarquillés, il fait valser la réalité, les apparences, ce que l’on sait ou que l’on croit savoir, ce que l’on ressent, ce que l’on voit ou que l’on croit voir.

A la fois prolixe et visuel, Le Paradoxe de Georges nous emporte de l’autre côté du miroir en joignant la parole au geste, dans une réflexion capable de briser nos certitudes. Alors si ce n’est pas de la magie, qu’est-ce que c’est ?
Cette virtuosité est évidemment jouissive, mais l’essentiel, pourtant, se joue ailleurs, dans le rapport que Yann Frisch instaure avec les spectateurs (le garçon a aussi du talent pour le stand-up), à la fois hypnotisés, hilares et déstabilisés. Le Monde

« Le seul truc à comprendre, en définitive, c’est qu’avec Yann Frisch, il n’existe d’apparences que trompeuses ». Libération
« L’art singulier de Yann Frisch n’est pas circonscrit à son incroyable virtuosité et aux récits dans lesquels, volubile, il enchâsse des tours tous aussi époustouflants les uns que les autres ». Le Figaro

Distribution :
Conception, mise en scène, interprétation Yann Frisch
Accessoires : Etienne Charles, Régis Friaud, Mathias Lejosne, Rital, Alain Verdier
Partenaires magiques : Père Alex, Arthur Chavaudret, Dani DaOrtiz, Monsieur Hamery, Pierre-Marie Lazaroo, Raphaël Navarro
Intervenants artistiques : Sébastien Barrier, Arthur Lochmann, Valentine Losseau
Création lumière : Elsa Revol
Costumes : Monika Schwarzl
Régie : Etienne Charles, Mathias Lejosne
Tapissière : Sohuta, Noémie Le Tily