100 % fibre en Anjou, déploiement sur 5 ans

En février 2018, le département de Maine-et-Loire confiait à TDF et sa filiale Anjou Fibre, le déploiement, l’exploitation et la commercialisation du réseau fibre.
Ce projet porte sur l’installation, en cinq ans, de 220 000 prises qui permettront de fournir une connexion Internet très haut débit (débit supérieur à 100 Mbts) à l’ensemble des habitants et des entreprises du territoire.
Les premiers déploiements devraient commencer au cours du dernier semestre 2018.

La fibre optique, qu’est-ce que c’est ?
Une fibre optique est un fil de verre ou de plastique, plus fin qu’un cheveu, qui conduit la lumière.
Le signal lumineux injecté dans la fibre est capable de transporter de grandes quantités de données à la vitesse de la lumière sur plusieurs centaines, voire milliers de kilomètres.

La fibre optique, ça sert à quoi ?
• Des débits plus élevés
La fibre optique est capable d’acheminer des débits considérables, environ 100 fois plus élevés que le réseau actuel en cuivre (technologie ADSL).
• Des débits de meilleure qualité
Contrairement au réseau actuel, la fibre optique,
transporte des données sur de très longues distances, quasiment sans atténuation du signal, quelque soit la localisation du logement ; est insensible aux perturbations électromagnétiques, ce qui garantit une meilleure qualité.
Les études préalables aux travaux de déploiement ont débuté sur notre commune de Segré-en-Anjou-Bleu. Elles se déroulent en 2 étapes.

1re étape : la comptabilisation des boîtes aux lettres
Les études préalables ont pour mission de garantir que tous les foyers et entreprises de la commune seront bien desservis par les câbles transportant la fibre optique. Des représentants d’Anjou Fibre, identifiés par leur gilet à haute visibilité logotype Anjou Fibre, vont recenser chaque local de la commune, et s’assurer que tous bénéficient d’une adresse postale complète.
À retenir : Ces personnes n’iront pas plus loin que votre boîte aux lettres et n’ont aucune raison d’entrer chez vous. Elles ne font pas de démarchage commercial.

2de étape : le « piquetage » des infrastructures
Le « piquetage » a pour vocation d’identifier les infrastructures mobilisables pour la fibre optique. Il s’agit de déterminer si les fourreaux déjà enfouis, qui hébergent par exemple les câbles téléphoniques ou les infrastructures aériennes (poteaux par exemple) peuvent également accueillir la fibre optique. Chaque fois que ce sera le cas, Anjou Fibre fera le choix de les utiliser pour éviter des travaux de génie civil.

Pour connaître les étapes du déploiement de la fibre optique consultez le site www.anjou-fibre.fr